Le Japon: un rêve qui se réalise

Publié le par Florie


Tout au long de ces dernières semaines, je me suis accoudée plusieurs fois au rebord de ma fenêtre, stupéfaite de voir à quel point la vie nous donne parfois ce qu’on désire le plus.
Tout est arrivé le plus simplement du monde, tout s’est emboité avec évidence et maintenant mon rêve se réalise.

A 19 ans je suis partie seule au Japon pendant un mois. C’était mon premier vrai voyage et pour mon père, son premier ulcère. Quand je regarde les photos… j’étais si jeune ! J’ai vécu chez l’habitant à Osaka et Kyoto, au sein de familles formidables dont je n’ai plus de nouvelles aujourd’hui. J’y ai découvert un mode de vie tellement loin du mien, tellement empreint de perpétuelle nouveauté, sans nuls doutes, la passion du voyage m’avait pris au cœur. J’avais tellement aimé ce pays, ces gens, sa culture… que je me suis promise d’y retourner et de prendre le temps de tout découvrir.

Avec les années, certaines villes m’appelaient plus que d’autres. Je croisais leur chemin au détour de magasines ou de reportages TV. Elles avaient l’air de vouloir me dire… n’oublie pas ta promesse, tu dois revenir, sinon tu le regretteras. Comment laisser la place à un éventuel regret à 30 ans ? Ces choses-là arrivent bien plus tard ! Et scotché, patafixé, superglué dans un coin de ma tête, cette volonté, qui parfois n’était plus qu’un murmure au milieu des cris métalliques et électriques… va au Japon, ne te demande pas pourquoi ni ce qu’il y aura après, tu le sauras de toute façon. Pars. Et aujourd’hui, j’y vais. Ooouuiii j’y vais !!! Je pars au Japon pendant 3 mois !!!

A chaque fois, mais vraiment à chaque fois que je prenais l’avion pour n’importe où et regardais sur le tableau des départs de l’aéroport, je le cherchais : le prochain vol pour Tokyo. Et j'enviais secrètement tous les passagers. Mais la prochaine fois que je poserai les yeux sur mon e-ticket et le tableau d’affichage, le numéro de vol sera celui d’un bonheur accompli (et peut-être même, je serai fière de moi)

A 30 ans, je réunis enfin tous les éléments de l'équation qui me permettent de prendre cet avion: je "parle" japonais (すこし すこし), j'ai du temps et surtout de l'argent. Un budget short, mais c’est jouable en faisant du couchsurfing. Départ le 03 septembre 2012!

Alors voilà à peu près le programme prévu (tout en laissant place à l'imprévu): Je pars 1 mois à Hokkaido et souhaite trouver une ferme en wooofing pour une vingtaine de jours. Plonger au cœur de la langue japonais, tel est mon objectif. Pratiquer, pratiquer, pratiquer.

 

L'ile d'Hokkaido, tout au nord du japon

hokkaido

 

Je visite un peu et je pars à Tokyo chercher Ylang Ylang qui me rejoint pour 3 semaines. Mon amoureux ne prend pas de vacances cet été pour partir avec moi :-) 

Notre projet ? Se baigner dans les eaux cristallines d’Iriomote et marcher sur ses plages de sables étoilées.


Ile d'iriomote, tout au sud du Japon (image from boredrican.blogspot.fr)

Iriomote - google map - color

 

Foraminifère du genre Calcarina de l'archipel d'Okinawa - Japon - taille environ 0,8 mm (image from varsable.canalblog.com/archives/2005/07/index.html)

1541 1

 

Traverser les forets humides de Yakushima, où les cerfs et les esprits vivent toujours en liberté. Rejoindre Kyoto en train, visiter ses temples et découvrir ses rituels. Puis lui dire au revoir à Tokyo, au milieu des lumières et de la vie qui va trop vite. Nous nous retrouverons en France, un mois plus tard.

 

Yakushima Forest

4oa00l0000006drz

 

D’ici là, je retrouverai mon amie de toujours: fleur d’été. Je l’accompagnerai dans ses projets artistiques au sud du japon. Puis nous retournerons à Tokyo, où elle exposera le 19 novembre et d’où je m’envolerai le 21.

Un voyage de 3 mois qui commence dans ma tête. Le stylo à la main, lovée dans la chaleur matinal du canapé (parfois accoudée à la fenêtre), je lis et relis mon nouveau livre de chevet, celui qui deviendra mon meilleur ami de tous les jours : the Japan lonely planet

 

ete2012 1 033ete2012 1 035

Publié dans Voyage au Japon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article